Materiaux de construction

Les différents types de mortiers à connaître pour vos chantiers BTP à La Réunion

Valentine Grondin - Publié le

Mélange de sable, d’eau et de liant comme le ciment ou la chaux, le mortier est un matériau qui vous est indispensable sur vos chantiers. Grâce au mortier, vous scellez des blocs de béton entre eux, vous réalisez des enduits de façades, vous liez des composants.

En tant que professionnel des chantiers, il est important d’être bien informés sur les matériaux que vous êtes amenés à utiliser.
C’est pourquoi, dans cet article, nous vous présentons les différents types de mortier à connaître pour vos chantiers BTP à La Réunion.

1 - Mortier pour assembler des éléments de construction : le mortier de montage

 

type-mortier-de-ciment


Le mortier de montage se fabrique en mélangeant du sable, du ciment et de l’eau.

Pour monter un mur et assembler des blocs de béton entre eux, c’est le mortier de montage qui est utilisé car il est d’une grande résistance et d’une prise rapide.

Le sable à utiliser doit être plutôt fin : partir sur du 0/1 ou du 0/4.

 

2 - Mortier pour enduire un mur : le mortier de ragréage

 

type-mortier-de-chaux

Source

Le mortier de ragréage est un mélange de sable fin, de ciment et d’eau. L'ajout d'adjuvants est recommandé, notamment l'hydrofuge pour les façades extérieures. 

Il vous servira pour tous vos travaux de ragréage en intérieur et en extérieur. Certains artisans rajoutent de la chaux pour rendre le mortier plus souple. 

 

3 - Mortier pour sceller le carrelage : le mortier colle

 

type-mortier-colle

Source

Sceller des éléments entre eux est le rôle du mortier-colle. Vous l’utilisez principalement pour coller du carrelage.

 Il existe plusieurs classes de performances :

C1 pour la pose de carrelage intérieur (sols et murs)

C2 pour la pose de carrelage intérieur et extérieur (sols et murs) 

C2 S1 ou S2 pour la pose de carrelage intérieur et extérieur (sols et murs) avec en plus, des propriétés d'adhérence élevées et une capacité à être déformé par une contrainte entre le carreau et la surface d'encollage. 

4 - Mortier pour la fabrication de béton : le mortier bâtard

Le mortier bâtard sert le plus souvent de béton pour de la petite maçonnerie. Il contient un peu de chaux qui le rend plus élastique et plus facile à mettre en oeuvre. Selon les formules, le temps de séchage peu être un peu plus long qu'un mortier de ciment pur. 

type-mortier-batard

Source

5 - Mortiers pour l'étanchéité : le mortier d'imperméabilisation

Les mortiers d'imperméabilisation  sont utilisés dans le cadre de travaux situés dans des lieux humides comme la salle de bain, les abords de piscine. Ils ont une plus grande résistance à l’humidité. 

Ils sont aussi utilisés pour tous les travaux de cuvelage, fondation et bassins.

6 - Mortiers pour résister aux fortes températures : le mortier réfractaire

Les mortiers réfractaires, sont employés dans le cas où des éléments scellés ou assemblés sont soumis à une température élevée comme dans la fabrication de barbecue.

 

7 - Les mortiers prêts-à-l’emploi : ils vous facilitent la vie !

 

type-mortier-pret-a-l-emploi

 

Vous retrouvez les mortiers cités ci-dessus chez votre fournisseur en version “prêt-à-l’emploi”. Grâce aux mortiers prêts-à-l’emploi, mortier de montage, de ragréage et mortier-colle, vous avez la garantie d’un mélange homogène. Leur facilité de préparation et d’utilisation vous feront gagner en temps et en qualité, gage de rentabilité.


Vous savez tout sur les mortiers. A vous de choisir celui qui sera le plus adapté à chacun de vos travaux !

Et pour en savoir plus, téléchargez gratuitement le guide des matériaux de construction à La Réunion.

 

Téléchargement gratuit - Le guide comparatif des matériaux de construction

 

Le Blog Teralta

Découvrez notre blog Teralta et lisez nos articles pour tout savoir sur les chantiers, les matériaux de construction, le choix de vos bétons décoratifs...

Nos derniers articles

Je m'inscris au blog pour recevoir les futurs articles

En direct de Twitter