<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=336991480475850&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Quelles solutions adopter face à un problème de trésorerie quand on a une entreprise du bâtiment ?

Temps de lecture :
Par Agnès BIQUENA, le 19 mars 2020
Dans le recouvrement depuis 10 ans, j’analyse la solvabilité de nos clients et propose des solutions pour satisfaire au mieux leur demande d'encours. Et ce dans le souci du respect de nos intérêts commerciaux respectifs.

Lorsque la trésorerie est en baisse, il devient difficile de gérer convenablement son entreprise ! Salaires à payer, factures aux fournisseurs à honorer, impôts et charges sociales à verser… Comment allez-vous trouver l’argent pour vous en sortir ?

Dans cet article, examinons les solutions à adopter face à un problème de trésorerie quand on a une entreprise du BTP à La Réunion.

1. Identifiez les causes des problèmes de trésorerie de votre entreprise

Avant de vous lancer à la recherche d’argent, posez-vous avec votre comptable et voyez avec lui, les différentes causes qui sont à l’origine de votre problème de trésorerie.

En tant que partenaire, votre comptable est là aussi pour vous conseiller et vous aider à déterminer les causes des soucis financiers de votre entreprise.

 

tresorerie-artisan-btp-idenfitier-cause

Un problème de trésorerie peut avoir une ou plusieurs causes :

  • Une baisse de votre chiffre d’affaires
  • Une marge commerciale insuffisante
  • Des retards de paiements clients
  • Une accumulation des impayés
  • Un stock élevé de matériaux dormant
  • Un fond de roulement inférieur à vos besoins
  • Des imprévus : vous avez dû rogner sur votre trésorerie en 2019 pour l’achat d’une machine indispensable à votre fonctionnement car celle que vous aviez est subitement tombée en panne.
  • Un manque de rigueur dans la gestion de l’entreprise

 

2. Surveillez vos entrées d’argent

Réduisez les retards de paiement de vos clients

Relancez tous vos clients en retard de paiement en leur donnant une date limite de paiement à respecter.
Pour vos clients en difficultés, pas question lâcher l’affaire ! Proposez-leur des facilités de paiement et soumettez un échéancier de façon à garantir un paiement échelonné de leurs factures. Vous pouvez également envisager un prélèvement automatique qui vous évite ainsi à relancer sans cesse vos clients !

La cession-bail, une solution pour dégager de la trésorerie immédiatement

tresorerie-artisan-btp-cession-bailPour dégager rapidement de la trésorerie, vous avez la possibilité de louer les biens de l’entreprise.

Par exemple en utilisant une voiture de l’entreprise, en cédant la propriété à un tiers sous la forme d’un loyer. C’est en sorte une sous-location de votre matériel.

Cela peut être très intéressant à utiliser sur des machines que vous n’utilisez que très rarement, par exemple : 

  • machine à projeter un enduit…) ;
  • du matériel que vous avez en double ou en grande quantité (ex : des échafaudages…).

 

Trouvez des moyens pour augmenter votre chiffre d’affaires

Il existe plusieurs moyens d’augmenter votre chiffre d’affaires :

  • Soyez actif commercialement, partez à la recherche de nouveaux chantiers. Pour gagner du temps, pensez à garder un vivier de prospects à réactiver régulièrement en fonction de votre planning.
  • Relancez vos anciens clients et demandez si autour d’eux, vos services peuvent être utiles !
  • Consultez les appels d’offres si vous ne vous sentez pas d’attaque pour répondre seul, sollicitez la participation d’autres entreprises.
  • Sélectionnez une zone géographique proche de chez vous et faîtes du phoning.
  • Communiquez activement sur votre page Facebook pour être vu et augmenter vos chances d’être sollicité.

 

Rapprochez-vous de votre banquier pour voir quelles solutions peuvent vous être proposées

Votre banque peut vous aider sur certains points :

  • Vous octroyer un crédit de trésorerie pour un petit montant : vérifiez préalablement avec votre comptable, votre capacité à le rembourser. Si votre problème de trésorerie n’est que passager et que vous avez la confiance de votre banquier, vous pourrez obtenir votre prêt.
  • Augmenter le seuil de votre découvert bancaire. Cette solution à court terme peut également vous être proposée par la banque. Attention à ne pas en abuser !

 

Regardez du côté des aides publiques !

Les institutions publiques proposent des aides aux entreprises en difficulté : Les aides du COmité DÉpartemental d’Examen des problèmes FInanciers des entreprises (CODEFI) (Source : les-aides.fr).

Selon votre situation et vos difficultés, elles peuvent revêtir plusieurs formes :

  • Démarches de conciliation auprès d’organismes publics ou parapublics pour le règlement de la TVA par exemple.
  • Délais pour le règlement des dettes fiscales et sociales.
  • Médiation auprès des partenaires de l’entreprise (banques, associés) pour la continuité de leur soutien.

Pour connaître les aides publiques proposées aux entreprises en difficulté, consultez le site les-aides.fr

Le recours au médiateur de crédit. Des organismes comme la Direction Générale des Finances Publiques ou l’Urssaf peuvent intervenir auprès des banques ou proposer des solutions de règlement de créances sur mesure.

 

3. Réduisez vos sorties d’argent

Traquez vos dépenses et voyez comment vous pouvez agir pour économiser sur certains frais

Avec l’aide de votre comptable, examinez toutes vos charges à la loupe et voyez comment vous pouvez agir pour réduire les dépenses :

  • Frais kilométriques en augmentation : voyez comment vous pouvez optimiser vos déplacements lors des visites chantiers ou lors de l’achat de matériaux.
  • Augmentation du temps passé par vos équipes sur les chantiers : une mauvaise évaluation du temps de main d’oeuvre peut rapidement augmenter vos charges. Pensez à chiffrer dans vos devis au plus juste les heures passées sur chaque chantier.
  • Notes de frais trop élevées : toutes vos notes de frais sont-elles à impacter à votre entreprise ? N’y a-t-il eu pas trop d’invitations ces derniers mois ?

 

Négociez des délais de paiement plus intéressants avec vos fournisseurs.

Si vous avez un fournisseur historique qui vous accompagne depuis de nombreuses années, vous pouvez négocier avec ce dernier des échéances de paiement.

Si vous avez bien choisi votre fournisseur de matériaux, il pourra être susceptible de vous accompagner dans ce coup dur, et mettre en place avec vous un calendrier d’échéancier.

 

Négociez avec votre banque

tresorerie-artisan-btp-negociation-banqueDans certains cas, essayez de différer le remboursement d’un prêt sur quelques mois afin de vous apporter un bol d’air.

Cela vous laissera le temps de retrouver une situation “normale” et de ne pas bloquer votre activité.

Négociez la réduction de vos frais bancaires :

  • ces frais sont nombreux (et quelquefois en doublon)
  • ces frais nécessitent une négociation avec votre banquier de façon à adapter votre activité en fonction des services proposés.

 

 

La gestion de vos stocks : comment pouvez-vous l’optimiser ?

Un petit tour dans votre dépôt, vous permet de vous rendre compte que vous avez des stocks dormant !

Des sacs de ciments, de mortiers ou de sable sont en surnombre ? Vous les avez accumulés à cause d’erreurs de commandes, de dates limites dépassées… Afin de calculer au plus juste vos besoins en matériaux, sachez qu’il existe des calculateurs pour vous aider.

Prévoyez des moyens d’optimiser la gestion vos stocks :

  • Recyclez les matériaux et déchets qui peuvent l’être.
  • Créez un stock de sécurité qui ne dépasse pas 2 mois pour éviter les ruptures.
  • Essayez d’anticiper la demande et suivez-la de façon minutieuse.

 

4. Adopter de bonnes pratiques pour pérenniser votre trésorerie

Échelonnez ou retardez le paiement de vos créanciers

Quand une trésorerie est au plus haut, il est tentant de vouloir rembourser les crédits par anticipation. Mais attention, ne surestimez pas vos résultats car quand on gère une entreprise des imprévus peuvent vite tendre votre trésorerie. Analysez bien l’impact de vos actions avant d’entreprendre quoi que ce soit.

 

Limitez vos achats de machines

tresorerie-artisan-btp-location-materielVous avez un grand nombre de machines ou de matériels que vous avez acheté et qui ne vous sert plus ? Au lieu d’acheter des outils pour pallier à une augmentation de votre activité, pensez à louer pendant cette période. 

En effet, la location offre de multiples avantages : pas d’immobilisation de stock, pas de coût d’entretien ni de maintenance, gain de place…

Entre temps, au lieu de laisser vos machines (outillages, véhicules, pièces détachées... ) prendre la poussière dans un coin de votre atelier, pensez à les revendre.

Les fonds récoltés pourront vous aider à dégager un revenu et donc à améliorer la trésorerie de votre entreprise.

 

Entretenez régulièrement vos actifs pour éviter de réinvestir dedans

Le matériel BTP coûte chers. Pour garantir leur longévité et éviter leur remplacement trop rapide, il est nécessaire d’en prendre soin en effectuant une maintenance périodique. Ce point peut paraître anodin, mais bons nombres d’entreprises ont tendance à négliger ce détail qui peut vite impacter sa trésorerie.

 

Gérez efficacement vos facturations

Lorsque vous prenez un chantier, assurez-vous de bien verrouiller votre contrat. Celui-ci, en plus de détailler la prestation, les délais de réalisation… doit comprendre une partie sur le paiement. Précisez les modalités, les délais, les pénalités en cas de retard ou défaut de paiement. Si vous n’êtes pas équipé de logiciels spécifiques pour votre entreprise vous pouvez consulter par ici quelques exemples de logiciels.

Pour gagner du temps dans vos relances clients, vous pouvez d’ores et déjà préparer un process de relance. Il s’agit tout simplement d’un calendrier de relance avec des lettres-types à envoyer par e-mail.

Par exemple, quelques jours après l’envoi de la facture à votre client, envoyez-lui un e-mail de confirmation pour s’assurer qu’il l’a bien réceptionnée. À J+7 vous renvoyez une autre relance et ainsi de suite. Cela vous évitera des malentendus.

Enfin, une fois les paiements reçus, intégrez-les dans vos logiciels de facturation. Cela vous donnera de la visibilité sur l’état de vos factures restants en attente de règlement.


Un problème de trésorerie peut avoir différents types de causes :

  • Des causes passagères, comme un achat imprévu qui plombe votre trésorerie ou des dépenses possibles à traquer rapidement.
  • Des causes structurelles, comme la gestion des stocks à optimiser, des immobilisations trop importantes…

Ces causes ont des solutions qui agissent à plus ou moins long terme. Quel que soit votre type de difficulté, il existe des solutions, le premier pas à faire est d’en discuter avec votre comptable qui sera le meilleur de vos conseillers !

 

Si vous souhaitez obtenir plus de conseils pour développer votre entreprise du BTP, n'hésitez pas à consulter notre page dédiée au développement d'une entreprise du BTP, ou à  télécharger gratuitement notre guide pour assurer une bonne gestion financière de votre entreprise du bâtiment à La Réunion. 

Comment développer son entreprise du BTP à La Réunion

Thèmes : Vie d'Artisan BTP

Commentaires