<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=336991480475850&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Comment sécuriser son chantier pendant la période cyclonique à La Réunion ?

Temps de lecture :
Par Jerry Mourlon, le 2 mars 2018
C'est en agissant ensemble chaque jour que nous ferons de Teralta l'entreprise la plus sûre et respectueuse de l'environnement. Nous le devons à nos collaborateurs, sous-traitants et clients. 
Lorsque vous travaillez à la construction d’une maison, il est nécessaire de prendre certaines mesures afin de protéger les travaux déjà réalisés sur votre chantier. A l’approche, ou pendant la saison cyclonique, vous devez redoubler de vigilance, car les cyclones peuvent être dévastateurs. Pour limiter leurs conséquences lorsqu’ils surviennent, nous vous partageons, dans cet article, les bons réflexes à adopter pour sécuriser votre chantier pendant la période cyclonique à La Réunion L’activité économique de votre secteur est fortement dépendante des aléas climatiques, il vous faut sécuriser au mieux l’environnement de la maison, ses structures et ses fondations, les fenêtres, toiture, et également veiller au matériel de construction en place.

1 - L’environnement de la maison

Avant la période cyclonique, lorsque vous avez démarré la construction d’une maison, faîtes vérifier l’état des arbres qui se trouvent sur le terrain ou à proximité. Afin d’éviter tout risque de chutes de branches, faîtes élagager ou supprimer les arbres trop prêts de votre habitation.

 

2 - Les structures et fondations de la maison en cours d’édification.

Les fortes trombes d’eau peuvent provoquer une accumulation de boue, voire des glissements de terrain dans les excavations. Il vous est conseillé de recouvrir les parois des puits de construction d’un film plastique afin d’empêcher le creusement en cas d’averses cycloniques. Pensez à vérifier que les structures que vous avez mises en places sont solides, et à les renforcer le cas échéant. 

 

3 - Les fenêtres et la toiture : attention aux vents violents

Sous l’effet d’un vent fort, les fenêtres sans protection peuvent se briser. Dans ce cas, vous pouvez les renforcer par des panneaux de contreplaqué. Quant à la toiture, vous pouvez également utiliser des panneaux de sous-toiture en contreplaqué résistants à l’eau. 

 

4 - Le matériel de construction en place

Il vous faut penser à mettre hors d’eau et à l’abri du vent tout ce qui peut être abîmé par le vent et la pluie, comme les échafaudages ou les matériaux de construction

 

A - Echafaudage

Pensez à démonter les échafaudages, qui sous l’action du vent, de la pluie, peuvent subir des dommages. 

 

B - Matériaux de construction et outils

Les matériaux de construction comme le bois, les tôles, les sacs de ciments ou de mortiers, le feraillage, le carrelage, doivent être entreposés dans un endroit fermé au sec, à l’abri de la pluie, du vent et de l’humidité afin d’éviter leur détérioration.

Les outils comme la bétonnière, les perceuses, doivent être de même débranchés et stockés à l’abri des intempéries. 

 

securiser-chantier-rangement.jpg

C - Grue

La mise à terre des grues sur les chantiers est fortement conseillé. Si vous n’aviez pas le temps de la démonter n’oubliez pas de la mettre en girouette.

En période cyclonique, la sécurisation de vos chantiers doit être anticipée. Il en va de la pérennité de vos chantiers et de votre rentabilité. Soyez donc attentif !


Pour plus d’informations, téléchargez gratuitement notre guide :

 

Téléchargez le Guide GRATUIT  de L'Artisan BTP à La Réunion

 

Thèmes : Conseils de pro

Commentaires