<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=336991480475850&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Réussir le ragréage d'un sol en 4 étapes

Temps de lecture :
Par Valentine Grondin, le 7 mai 2019
Technico-Commerciale sur les produits préfabriqués et granulats dans le Sud de l’île, j’aide les entreprises du BTP à choisir les meilleurs produits pour leurs chantiers en leur apportant le meilleur niveau de service.

Destiné à lisser et aplanir une surface au sol, le ragréage consiste à éliminer les défauts d’une surface (creux, bosses) s’apprêtant à accueillir un revêtement comme du carrelage ou du parquet à l'intérieur d'une maison. 

Le ragréage est autolissant, il se met en place naturellement sur le sol. Dans cet article, nous vous expliquons comment réussir son ragréage au sol en 4 étapes à La Réunion. 

 

1. Préparation de la surface à ragréer

 Dans un premier temps, il convient de préparer la surface à ragréer.

  •  Nettoyez la surface avec un aspirateur pour éliminer la poussière et du décapant, si le sol est sale.

ragreage-reunion-aspirateur

 

  • Il est important que la surface soit :
    • saine
    • propre
    • sèche
  • Si la surface présente des fissures ou des trous, utilisez du mortier de rebouchage pour les combler.
  • Vérifiez l’humidité et la porosité de votre sol
    • Pour l’humidité, posez sur votre sol un morceau de film plastique souple transparent. Si au bout de quelques heures, des gouttes se sont accumulées sur le film plastique, votre sol est humide. Vous devrez par conséquent y poser un film polyéthylène
    • Pour la porosité du sol, versez quelques gouttes d’eau sur le sol. Si au bout de 10 min, le sol n’a pas absorbé l’eau, il est non poreux. Si l’eau est absorbée en moins d’une minute, votre sol est très poreux

 

2. Application d’un primaire d’accrochage : en cas de d’humidité et de porosité du sol

Si votre sol est humide et très poreux, il vous faut appliquer un primaire d’accrochage afin de permettre au mortier de ragréage d’adhérer. Vous pouvez l’appliquer au rouleau.

 

3. Mélange du mortier de ragréage

Ensuite, mélangez votre mortier de ragréage, il est très pratique et se trouve prêt à l’emploi. Il suffit de mélanger la poudre à de l’eau.

Veillez à respecter les dosages en eau préconisés par le fabriquant !

ragreage-reunion-melange-mortier

 

 

 

4. Pose du mortier de ragréage

Avant la pose, ôtez les plinthes et les portes. Le mortier de ragréage se déverse sur 1 à 2 m² et s’étale sur 5 à 10 mm d’épaisseur. Bien que ses propriétés auto-lissantes lui permettent de s’étaler seul, il vous faudra égaliser les niveaux avec une lisseuse.

Commencez le versement du mortier à l’opposé de la porte, longez les murs et terminez en sortant par la porte afin d’éviter de marcher sur le mortier !  Le temps de séchage est d’environ 48h.

ragreage-reunion-pose

 

Pour faciliter votre travail, nous vous conseillons d'être deux : une personne se chargera du mélange et du transport des seaux de produit, et l’autre s'occupera du lissage.

Vous êtes désormais bien informé pour réussir le ragréage de votre sol ! 

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différentes méthodes de rénovation de maison, vous pouvez consulter notre article de blog : Bricoler comme un pro : mode d'emploi ou vous pouvez téléchargez gratuitement notre guide indispensable pour rénover sa maison soi-même à La Réunion. 

 

Le guide de la rénovation - Vol.2

Thèmes : Materiaux

Commentaires