<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=336991480475850&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Pourquoi sécuriser le pompage du béton sur chantier ?

Temps de lecture :
Par Jerry Mourlon, le 10 décembre 2019
C'est en agissant ensemble chaque jour que nous ferons de Teralta l'entreprise la plus sûre et respectueuse de l'environnement. Nous le devons à nos collaborateurs, sous-traitants et clients. 

La pompe est idéale pour couler du béton sur des chantiers difficiles d’accès. Mais attention, le pompage du béton sur chantier est une opération délicate qui nécessite une bonne coordination des équipes, du matériel fiable et des consignes de sécurité strictes.

Le pompage présente des risques importants pour la sécurité de toutes personnes à proximité de la zone de travail. Il a déjà provoqué des accidents graves et même des décès. Dès lors, comment faire face à ces risques d’accident ?

Pour vous aider à sécuriser ces opérations, Teralta partage avec vous dans cet article ses préconisations lors du pompage du béton sur chantier.

 

1. Signaler les travaux lors de la commande

Lorsque vous faites intervenir une pompe à béton sur votre chantier, la meilleure solution pour éviter tout problème est de signaler les travaux et d'avertir les intervenants des dangers éventuels.

Quand vous commandez une pompe à béton, donnez à votre fournisseur toutes les informations nécessaires au bon déroulement de votre prestation :

  • Adresse et informations précises pour accéder au chantier.
  • La restriction de tonnage, de largeur, de hauteur, de rayon de braquage, s’il y en a.
  • L’autorisation de stationnement et de signalisation en cas d’emprise sur la voie publique.
  • Le plan de circulation, s’il en existe.
  • Précisez s’il faut accéder en marche arrière.
  • Énoncez les risques particuliers sur le chantier.

 

2. Vérifier l’accessibilité du chantier.

pompage-beton-reunion-acces

Le camion doit pouvoir accéder au chantier sans encombre.

Les informations fournies à la prise de commande doivent être complétées par une visite préalable du chantier, avant même l’envoi du camion pompe.

Cette visite doit s’effectuer idéalement avec le chef du chantier, le commercial du fournisseur et/ou le chef de centrale, et le pompiste.

Il s’agit de prendre connaissance de l’environnement, de relever les risques potentiels et surtout mettre en place les moyens de prévention et de protection appropriés.

Une attention particulière doit être portée sur :

 

L’accès au chantier

Risques encourus : heurt avec obstacles ou véhicules, écrasement piétons, enlisement ou coincement du camion. Pour éviter les risques d’accidents, il faut pouvoir répondre à quelques questions concernant l’accès au chantier :

  • Le chemin d’accès au chantier est-il praticable ?
  • Le terrain est-il en pente ?
  • L’entrée est-elle suffisamment large pour que la pompe puisse manœuvrer confortablement ?
  • Y-a-t-il des obstacles physiques particuliers (arbres, muret,…) ?
  • Si le chantier est sur la voie publique, avons-nous les autorisations de stationnement ?
  • La déclaration d’intention de commencement des travaux (DICT) a-t-elle été réalisée ?
  • Quel est le sens de circulation ?
  • Y-a-il des consignes particulières relatives à la circulation ?

 

La présence de lignes électriques

pompage-beton-reunion-lignes-electriquesRisques encourus : électrisation, électrocution. Vérifiez impérativement l’absence de lignes électriques aériennes dans la zone.

Aucune intervention ne doit être réalisée à moins de 5 m des lignes !

Sachez qu’il n’est pas nécessaire de toucher une ligne électrique pour risquer l’électrocution. En s’approchant trop près, le courant peut atteindre la pompe en créant un arc électrique.

Certaines pompes à béton sont équipées de détecteurs de lignes haute tension. Ces dispositifs sont des aides à la conduite.

Renseignez-vous auprès de votre fournisseur.

 

Lieu d’implantation de la pompe

Risques encourus : renversement du camion, heurt avec obstacles, écrasement. La position de la pompe lors du pompage doit assurer sa stabilité.

  • Assurez-vous que l’espace nécessaire à la pompe et aux camions soit suffisant, en tenant compte des stabilisateurs et de la rotation de la flèche.
  • Signalez la présence de fouilles récemment remblayées ou de fosses.
  • Assurez-vous du dévers maximal de la pompe. Un dévers important peut provoquer le renversement de la pompe mais aussi poser des difficultés lors de l’utilisation de la flèche.
  • La pompe doit être correctement stabilisée et calée. Attention, si au cours du pompage un stabilisateur se soulève, il est impératif de réajuster la stabilisation.

 

3. Protéger la zone de pompage

pompage-beton-reunion-protectionLors de l’amorce de la pompe et pendant toute la durée du pompage, personne d’autre que la personne chargée de guider le flexible d’épandage, ne doit se trouver sous la flèche. Le risque de heurt par fouettement du flexible peut être mortel.

Les conduites au sol peuvent aussi être dangereuses. Il est impératif de mettre en place un périmètre de sécurité et ce, même si le camion est équipé d’un flexible anti fouettement ! Les flexibles d’épandage utilisés par Teralta ne présentent pas d’embout métallique en extrémité, ceci afin de limiter le risque de blessure.

Prévoyez le balisage nécessaire dans la zone de travail. La vigilance est toujours de mise tant que la flèche et les stabilisateurs ne sont pas repliés.

 

4. Protéger le personnel et les intervenants

Tous les intervenants doivent être équipés d'EPI (Equipements de Protection Individuelle) en rapport avec les travaux en cours. La personne assurant le guidage du flexible devra porter les EPI suivants : casque, lunettes de sécurité, gilet haute-visibilité, chaussures ou bottes de sécurité.

En présence d’engins, tout le monde devra porter des vêtements à haute visibilité. Le port du casque est aussi impératif.

 


Lors des opérations de pompage sur chantier, nul n'est à l'abri d'un accident. L'important est de travailler en sécurité, d’être équipé et protégé correctement pour que les erreurs ne se transforment pas en accident.

Et si vous souhaitez en savoir plus, n'hésitez pas à consulter notre page dédiée au développement d'une entreprise de BTP à La Réunion, ou à télécharger gratuitement notre guide : “Comment développer son entreprise du BTP à La Réunion ?” 

Comment développer son entreprise du BTP à La Réunion

Thèmes : Conseils de pro

Commentaires