<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=336991480475850&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Les 4 étapes de la gestion d'un chantier à La Réunion

Temps de lecture :
Par Jonathan Tirel, le 10 mai 2017
En tant que spécialiste du béton, je contribue chaque jour à faire de Teralta une référence pour les majors du BTP. La fiabilité, la réactivité et la qualité sont des valeurs qui m'animent au quotidien pour mener à bien les grands projets de construction de demain.

La gestion de chantier est un pilier fondamental de la réussite de votre futur ouvrage.

En tant qu’artisan du bâtiment, vous allez avoir une multitude de tâches à gérer : de la préparation à la livraison du chantier en passant par la planification et le suivi. Pour cet exercice, vous devrez faire preuve d’un large éventail de compétences : technique, managériale, analytique et, bien sûr, financière. Voyons ensemble les 4 étapes d’un chantier bien géré.

1. Préparer le chantier

La préparation d’un chantier ne s’improvise pas ! Pour éviter les mauvaises surprises dû au retard, il vous faudra anticiper les potentielles difficultés.

Vous devez donc après consultation, démarrer au plus tôt votre étude qui permettra d’élaborer le devis.

Cette étape vous permet de réfléchir et de choisir les techniques, les modes opératoires, les procédés à utiliser ainsi que l’installation des équipements.

Prenez bien en compte la prévention des risques en les confrontant aux délais, aux ressources disponibles et à l’environnement du chantier.

 

2. Planifier les tâches

3924222303_baf35cd3a5.jpg

La planification de votre chantier va vous permettre d’obtenir une vue d’ensemble des actions à mettre en place et des ressources qui serviront à effectuer les travaux.

Chaque intervenant sur le chantier a besoin de connaître le déroulement des opérations. Le diagramme de Gantt, souvent utilisé en gestion de projet, est un outil efficace pour suivre l'état d'avancement des différentes tâches qui constituent un projet. Celui-ci permet de visualiser en un seul coup d’oeil les différentes tâches à réaliser avec les dates et la durée.

A ce stade, il existe plusieurs écoles : soit vous mettez en place un planning “à la main” sur Excel, soit vous utilisez des logiciels qui ont été spécialement développés pour la gestion de projet. Vous pouvez télécharger notre modèle ici.

Une mauvaise gestion du temps, des coûts ou de la main d’œuvre et c’est votre marge qui s’envole !

 

3. Effectuer le suivi de son chantier

Pour maîtriser tout retard et satisfaire au mieux votre client, vous devez impérativement suivre précisément votre chantier.

Le suivi de chantier est un relevé en temps réel de l’avancement des opérations : il récapitule tous les paramètres et vous permet d’ajuster les mesures. Il vous permet de vous situer par rapport aux prévisions initiales, et ainsi, de corriger les écarts.

 

4. Analyser les résultats

suivi gestion chantier.jpg

Une fois le chantier livré, vous devez analyser les résultats. Comparez le résultat financier et le budget prévisionnel afin de déterminer la marge réelle réalisée ; en d’autres termes, il vous faut déterminer si le chantier a été rentable.


 

Pour optimiser la rentabilité de vos chantiers, vous devez en optimiser l’organisation. La gestion d’un chantier est complexe mais bien préparée et planifiée, elle vous permettra de dégager des marges et de tirer des enseignements de vos expériences.

Pour aller plus loin, téléchargez gratuitement notre guide "Le guide des artisans BTP à La Réunion".

Téléchargez le Guide GRATUIT  de L'Artisan BTP à La Réunion

Thèmes : Vie d'Artisan BTP

Commentaires