<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=336991480475850&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Les erreurs à éviter lors de la pose d'un carrelage

Temps de lecture :
Par Jérémie ACADINE, le 9 juillet 2019
En tant que Technico-commercial sur les produits préfabriqués et granulats dans le sud de l’île, mon rôle est d’accompagner nos clients dans le choix de solutions propres à leurs projets de construction. Je m’efforce de leur apporter les informations et les conseils nécessaires, tout en leur assurant le meilleur niveau de service

La pose de carrelage est à la portée de tout bricoleur à condition de respecter certaines règles fondamentales.

Pour qu’un carrelage soit installé de façon conforme, il doit respecter les règles de l’art que l’on pourrait définir comme l’ensemble des pratiques professionnelles à respecter pour que les ouvrages soient correctement réalisés.

Dans cet article, voyons les erreurs à éviter lors de la pose d’un carrelage.

1. Ne pas porter attention au support sur lequel sera posé le carrelage

erreurs-pose-carrelage-reunion

Dans un premier temps, ne pas porter attention au support sur lequel sera posé le carrelage est une erreur qui peut entraîner la fissure et le mauvais encollage du carrelage.

Ce support doit être propre et net, de planéité impeccable (5mm sous la règle de 2m maximum).

Si ce n’est pas le pas, vous devez penser à construire une chape béton. 

D’autre part, il n’est pas non plus question d’installer votre carrelage sur une chape béton fraîche, vous devrez attendre au moins 4 semaines le temps de sa prise !

 

2. Ne pas utiliser les carreaux adéquats pour les sols

Il existe différents types de carrelage selon que vous souhaitez habiller un sol ou un mur. La norme française (classement UPEC) définit la résistance aux critères suivants :

U pour usure : classé de U1 à U4 cette mesure présente l’usure à la marche.

P pour poinçonnement : Classé de P1 à P4 cette mesure présente la résistance à la chute d’objets, déplacement des meubles…

E pour eau : classé de E0 à E4 cette mesure présente la résistance à l’eau

C pour chimie : classé de C0 à C4 cette mesure présente la résistance aux taches et aux produits chimiques.

Lors de vos achats, renseignez-vous auprès de votre fournisseur.

 

3. Ne pas poser les carreaux dans le bon sens

Il peut arriver que dans votre hâte à poser vos carreaux, vous ne les posiez pas dans le bon sens.

Pour éviter cette erreur, nous vous conseillons de réaliser un calepinage, qui est le plan de pose de vos carreaux. Ce dernier vous permettra à la fois d’anticiper les coupes mais aussi de se projeter sur le résultat final…

 

4. Ne pas choisir une colle carrelage de bonne qualité

erreurs-pose-carrelage-reunion-colle

Sachez que choisir une colle carrelage de qualité vous permettra de réaliser un travail propre, net et sans bavure. Ne pas choisir une colle carrelage de bonne qualité entraînera des fissures ou pire, des décollements de carreaux.

Les critères de choix d’une bonne colle carrelage sont les suivants :

  • Sa force d’adhérence
  • Sa capacité à se déformer
  • Sa résistance au glissement
  • Une colle à temps ouvert prolongé qui vous permet de terminer votre encollage avant que celle-ci ne se fige.
  • Vous devrez également tenir compte dans le choix de votre colle carrelage du degré d’exposition à l’eau, du type de carrelage à poser, du type de support, de l’environnement intérieur ou extérieur, d’une pose murale ou au sol.

 

5. Faire l’impasse sur les joints de carrelage

Ne pas tenir compte des joints de carrelage serait une grave erreur car leur mise en place est obligatoire.

  • Sans joint de carrelage, les variations de températures peuvent entraîner une forte pression et faire soulever les carreaux.
  • C’est donc pour des raisons de sécurité que leur pose est impérative.
  • Ils assurent également l’étanchéité du carrelage.
  • Et apportent en plus une touche esthétique.

 

6. Ne pas prévoir de carreaux de secours

Il est important de bien compter le nombre de carreaux dont vous aurez besoin. L’opération de calepinage peut vous y aider.

Une fois le nombre de carreaux requis connu, prévoyez d’investir dans des carreaux de secours en cas de mauvaise coupe, de fissures ou autre incident malencontreux qui pourrait arriver.

Ne pas prévoir des carreaux de secours vous obligerait à ne pas terminer votre pose faute de carreaux.

 

7. Ne pas bien éliminer la laitance sur le carrelage posé

Ne pas bien éliminer le voile blanc, laissé par les remontées de ciment (laitance) donnerait à votre carrelage fraîchement installé un aspect inesthétique.

Inutile d’utiliser des produits décapants, un simple lavage au moyen d'une eau diluée avec du vinaigre blanc sera très efficace pour éliminer la laitance.


Poser du carrelage dans sa salle de bain, sa cuisine ou sa terrasse devient un vrai plaisir lorsque l’on évite ces 7 erreurs !

Et pour en savoir plus, consultez notre article : Bricoler comme un pro : mode d'emploi ou  téléchargez gratuitement le guide indispensable pour rénover sa maison soi-même à La Réunion ! 

Le guide de la rénovation - Vol.2

Thèmes : Renovation habitat

Commentaires