<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=336991480475850&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Comment choisir sa colle carrelage à La Réunion ?

Temps de lecture :
Par Jean-François Guillaume, le 9 août 2017
Expert en granulats et sur les produits préfabriqués, j'aide les entreprises du BTP à choisir les meilleurs produits pour leurs projets de constructions. La satisfaction clients joue un rôle important dans mon métier, c'est pourquoi je m’efforce d'apporter le meilleur niveau de service au quotidien.

Pour vous professionnel du carrelage, le choix de la colle pour une pose de carrelage efficace et durable est primordial et garantit l’excellence de votre prestation de service. Vous vous demandez cependant si vous avez passé en revue tous les critères nécessaires au bon choix de votre colle carrelage.

Dans cet article, nous vous prêtons main forte, en vous donnant des éléments pour alimenter votre réflexion sur comment choisir sa colle carrelage.

Comme vous le savez, il va vous falloir choisir une colle appropriée selon que la pose soit murale ou au sol, en intérieur ou en extérieur. Pour ce faire, une colle à adhésion maximale et durable dans le temps vous garantira un travail impeccable. En premier lieu, optez toujours pour de la colle conforme aux normes européennes (CE).

1. La qualité de la colle : critères techniques

Des critères techniques définis par les normes françaises ou européennes, vous garantissent une colle de qualité. Veillez à choisir une colle correspondant à ces critères et ceci quel que soit le chantier sur lequel vous travaillez.

Pour résumer, il existe 3 catégories de colle :
  1. C1 mortier colle normale
  2. C2 mortier colle améliorée
  3. C2 S1 ou S2 mortier colle améliorée déformable ou hautement déformable
Viennent ensuite des caractéristiques optionnelles formulées par les lettres suivantes :
  • E : Temps ouvert allongé
  • F : Durcissement rapide
  • G : Fluide
  • T : Résistant au glissement

A - La force d’adhérence de la colle

Le critère de force d’adhérence de la colle est à prendre en compte. Ce critère garantit en effet la durabilité et la solidité de l’encollage. Selon les normes, elle définit la force maximale de brisure d’une colle soumise aux contraintes.

B - La flexion ou déformabilité de la colle

Ce critère (définit par S1 ou S2) décrit la faculté d’une colle à être déformée par une pression entre le matériau de revêtement et l’aire de pose sans rupture d’adhérence. La déformabilité d’une colle permet ainsi de coller des carreaux de plus grandes tailles (exple : jusqu’à 3 600cm² pour la pierre naturelle)

C - Une colle résistante au glissement

Choisir une colle à glissement réduit contribuera à votre confort pendant la pose de votre carrelage en mural. Cette option est définie par la lettre T sur le sac. Elle limite le glissement des carreaux sur un mur, entre le moment où ils sont appliqués et celui ou le mortier-colle fait sa prise.

En effet, une colle trop glissante serait dommageable à votre ouvrage, car la stabilité de la mise en œuvre s’en trouverait compromise.

D - Une colle à temps ouvert prolongé

La colle à temps ouvert prolongé est également source d’aisance. En effet, opter pour une colle répondant à ce critère, vous permettra de travailler sans stress en sachant que vous avez un temps suffisant pour étaler votre colle et poser votre carrelage avant que celle-ci ne se fige. Vous travaillez ainsi plus rapidement sur des surfaces plus grandes. Cette option est définie par la lettre E sur le sac.

2. Autres paramètres nécessaires au choix de votre colle carrelage

A - Le cadre de la pose

Pour le choix de votre colle carrelage, d’autres paramètres entrent également en ligne de compte. Ils concernent le contexte du chantier : le degré d’exposition à l’eau, le type de carrelage à poser, le type de support, l’environnement, qu’il soit intérieur, extérieur, que la pose de carrelage soit murale ou au sol. C’est pourquoi, il vous est conseillé de bien lire les notices d’instructions accompagnant les produits et surtout l’inconditionnel DTU 52.2 !

B - Trois types de colle existent

D’autre part, notez qu’il existe trois types de colle à carrelage : la colle en poudre à compléter avec de l’eau, la colle acrylique et la colle solidifiée par réaction chimique.

  • La colle en poudre à mélanger avec de l’eau (mortier-colle). C’est la colle la plus répandue, et elle est adaptée aux contraintes intérieurs et extérieures.
  • La colle en pâte (acrylique) est prête à l’emploi, elle est sans ciment et est plutôt destinée la pose de carrelage mural. Idéal pour des petites surfaces.
  • Quant à la colle qui se solidifie par réaction chimique, elle est constituée de résines époxydes et s’utilise pour maximiser l’étanchéité d’un ouvrage.

 

Choisir la bonne colle carrelage, c’est mettre toutes les chances de son côté pour un carrelage bien posé et un résultat optimalEt maintenant que vous avez les éléments pour bien choisir votre colle, vous aimeriez des conseils pour bien poser votre carrelage ? On vous dit tout dans notre article dédié à ce sujet.

 

Vous voilà bien informé pour choisir votre colle carrelage... A vos truelles ! Pour passer commande, c'est par ici !

je commande de la colle carrelage

 

Thèmes : Materiaux, Conseils de pro

Commentaires