<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=336991480475850&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

4 pièges à éviter avant de commander son camion-toupie à La Réunion

Temps de lecture :
Par Jonathan Tirel, le 17 mai 2017
En tant que spécialiste du béton, je contribue chaque jour à faire de Teralta une référence pour les majors du BTP. La fiabilité, la réactivité et la qualité sont des valeurs qui m'animent au quotidien pour mener à bien les grands projets de construction de demain.

Vous devez réaliser une dalle ou une chape en béton et avez opté pour la livraison de béton ? Avant de vous précipiter sur votre téléphone pour joindre votre commercial, nous vous proposons de passer en revue les 4 pièges à éviter avant de commander votre camion-toupie ! 

1. Ne pas vérifier l'accès au chantier

Combien de fois avons-nous entendu parler de camion-toupie ne pouvant pas accéder au chantier... Nous ne comptons plus !

Pour vous éviter ce genre de mésaventures, pensez TOUJOURS à vérifier l'accessibilité des lieux pour que le camion puisse arriver à bon port. L'accès au point de déchargement doit tenir compte des dimensions et du poids des engins (qui  dépend du nombre d’essieux, de 26 à 32 tonnes).

Prenez les mesures des points d'accès qui vous paraissent sensibles pour le camion. Vérifiez ces données auprès de votre commercial, mais sachez qu'en règle générale, un camion mesure :

  • 2,5m de largeur
  • 8 m de longueur
  • 4m de hauteur

camion toupie reunion.png

Vous n'êtes pas sûr que le camion-toupie va passer ? Vous avez peur d'abîmer la haie des voisins ? En cas de doute, mieux vaut faire appel à un moyen complémentaire de livraison tel que la pompe à béton. Grâce à son bras télescopique, appelé « flèche », elle permet d’acheminer le béton jusqu’au point de coulage difficilement accessible. Sa flèche peut mesurer jusqu’à 36m.

Rappelez-vous aussi que le facteur météo joue beaucoup dans l'accès au chantier. De nombreux chauffeurs de camion-toupie refuseront de s'aventurer sur un chemin de terre qui vient de subir une averse !

 

2. Ne pas prendre le temps de calculer exactement le béton nécessaire

Il est essentiel de bien calculer vos besoins en béton afin d'éviter dans un second temps les compléments, et donc les surcoûts. Par ailleurs, être livré en une seule fois permettra une meilleure homogénéité de votre ouvrage. Votre béton doit être coulé d’un bloc afin d’éviter une perte de rigidité et surtout - le cauchemar - des fissures au séchage. 

idee.pngDans le cas d’une livraison à la pompe, prévoir 1/2m3 de béton supplémentaire

calcul beton camion toupie.jpg

 

Prenez le temps de réfléchir précisément à la quantité de béton qu'il vous faut ! Si vous n'êtes pas sûr, vous pouvez bien évidemment en discuter au moment de la commande avec votre commercial, voire avec la centrale à béton.

 

3. Ne pas anticiper le temps de livraison

Vous le savez, une fois le camion-toupie parti de la centrale à béton, il dispose d'1h à 2h maximum pour livrer son chargement.

Lorsqu'on connait les embouteillages de La Réunion (ça vous dit un petit bouchon sur la Route du Littoral à 7h30 ?), il est primordial de prendre en compte l'heure de livraison dans vos paramètres.  Le béton prêt-à-l’emploi est un matériau frais qui doit être consommé au plus vite une fois livré. Le béton doit être livré moins de 1h30 après sa fabrication en centrale et être coulé en moins de 2h.

Le temps de transport qui s’allonge et la température qui augmente ont une forte influence sur la maniabilité du béton. Il devient plus ferme et donc difficile à mettre en œuvre. Pour pallier à cela, pensez au béton retardé et augmentez votre temps d’utilisation du béton tout en maintenant vos résistances !


temps livraison camion toupie.jpg

Un camion-toupie peut vider son chargement assez rapidement : de 30 à 45mn pour un chargement complet.

 

4. Ne pas avoir organisé la réception 

Dans la continuité du point précédent, vous devez anticiper la réception de votre camion toupie afin de perdre le moins de temps possible, et ne pas être confronté à une prise trop rapide de votre béton.

Un minimum de préparation en termes de sécurité, d’organisation et de matériels s’impose.

Pour que votre béton soit utilisé dans les meilleures conditions et qu'il reste le plus frais possible, vous devez :

  • porter les équipements de sécurité avant l'arrivée du camion (casque, chaussures, gilet haute visibilité, lunettes, gants)
  • préparer vos outils (râteau, règle, niveau, truelle...)
  • Préparer le support et poser l’armature adéquate
  • Prévoir, bien évidemment, un coffrage résistant et déterminer préalablement le niveau fini de la dalle.
Les toupies sont équipées de goulottes aidant au bon déversement du béton sur le chantier sur une distance de 4m en moyenne. Néanmoins, si la distance jusqu'au point de coulage est supérieure, il est nécessaire de prévoir une solution de transvasement complémentaire.

camion toupie anime.gif

  

idee.png

Attention aux ajouts d'eau qui pourraient venir réduire la résistance mécanique de votre béton et fragiliser votre ouvrage ! Privilégiez un béton fluide pour plus de facilité dans la mise en œuvre.

 


Faire appel à un camion toupie peut être un vrai avantage pour votre chantier à La Réunion,  à condition de respecter quelques paramètres :

  • vérifier l'accès au chantier
  • bien calculer son besoin en béton
  • anticiper la livraison
  • et bien organiser la réception du chargement

N’hésitez pas à contacter un commercial pour étudier ensemble vos besoins et recevoir des conseils pour la bonne réalisation de votre chantier.

Pour aller plus loin, téléchargez gratuitement notre Guide comparatif sur les matériaux de construction :

Téléchargement gratuit - Le guide comparatif des matériaux de construction

 

Thèmes : Vie d'Artisan BTP, Materiaux

Commentaires