<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=336991480475850&amp;ev=PageView&amp;noscript=1">

Comment répondre à des appels d'offre dans le BTP à La Réunion ?

Temps de lecture :
Par Maxime Le Grumelec, le 15 août 2019
Je suis en charge du développement des produits bétons et je soutiens les équipes commerciales pour satisfaire toutes les demandes clients. Interlocuteur privilégié des bureaux d'études et architectes, je les conseille plus particulièrement sur les bétons techniques et décoratifs pour les projets qui bâtiront La Réunion de demain.

 

Selon les chiffres de la Préfecture de La Réunion, la commande publique représentait en 2016, plus de 85% du chiffre d’affaires du BTPEn tant qu’artisan à La Réunion, répondre aux appels d’offre constitue une opportunité d’accroître votre chiffre d’affaires !

Dans cet article, nous vous expliquons comment répondre à des appels d’offre dans le BTP à La Réunion.

 

1. Comment trouver des appels d’offre dans le BTP à La Réunion ?

Dans la presse locale : Tous les jours sont publiés dans le Quotidien et le Journal de l’île de La Réunion, des appels d’offres de toutes les collectivités de l’île.

En ligne : Il existe de multiples plateformes sur Internet, qui recensent les appels d’offre à La Réunion. Voici les liens vers quelques unes de ces plateformes :

Vous trouverez les marchés publics spécifiques à chaque commune sur les sites Internet des mairies de La Réunion. Les communautés de communes diffusent sur leur site Internet, consulter les appels d’offres de la CINOR,de la CIREST, de la CIVIS et du TCO.

 

2. Pour les marchés publics inférieurs à 25 000 € HT, être reconnu pour la qualité de vos travaux de chantiers

D’après le Bulletin Officiel des Annonces de Marché Public (BOAMP), “pour les marchés d'une valeur inférieure à 25 000 € HT, l'acheteur public a pour seule obligation de choisir une offre pertinente, de faire une bonne utilisation des deniers publics et de ne pas contracter systématiquement avec un même fournisseur lorsqu'il y a plusieurs offres susceptibles de répondre à son besoin”.

 

appel-offre-btp-etre-reconnu

Afin de décrocher ce type de marché, votre entreprise doit :

  • Avoir fait ses preuves, d’être reconnue pour la qualité de son travail pour être sélectionnée, d’être connue des collectivités, car ces avis ne font pas toujours l’objet de publications officielles.
  • Savoir communiquer sur elle est important, sur Internet, sur les réseaux sociaux : montrer vos réalisations, diffuser les témoignages de vos clients.
  • Faire parti de réseaux professionnels, afin d’être plus visible des différents acteurs de la commande publique à La Réunion.

 

 

 

 

3. Les avis d’appel public à la concurrence (AAPC) : un premier tri

C’est fait, vous avez repéré quelques appels d’offres intéressants.

Dans un premier temps, faites un tri en lisant les AAPC, ils contiennent les éléments principaux de l’appel d’offre :

  • Le lieu d’exécution
  • L’objet du marché
  • L’ allotissement
  • La procédure utilisée
  • Les contraintes spécifiques
  • Les critères d’attribution
  • La date limite du dépôt des dossiers

D’un coup d’oeil, vous avez la possibilité d’analyser votre capacité à y répondre.

  • Si votre entreprise se trouve à Saint-Denis, et que le lieu d’exécution est à Saint-Philippe, posez-vous la question du déplacement. Cela vaut-il la peine d’engager des frais de déplacements ?
  • Si les compétences demandées ne sont pas exactement celles de votre entreprise, avez-vous autour de vous des artisans que vous pouvez solliciter pour répondre à ce marché. Il est tout à fait possible de vous associer à d’autres artisans afin de diviser les coûts des moyens humains, techniques et financiers !

 

4. Les dossiers de consultation des entreprises (DCE)

Si après lecture des AAPC, vous constatez que vous avez les capacités de répondre à un marché, vous pouvez ouvrir le dossier de consultation des entreprises (DCE). Celui-ci est mis le plus souvent à disposition en téléchargement.

appel-offre-btp-dce

Il contient 3 documents :

  • Le règlement de la consultation fixe les règles de la consultation.
  • Le cahier des clauses administratives particulières, est un cahier des charges qui concerne les dispositions administratives comme :
    • L’objet, la forme, la durée du contrat.
    • Les pièces contractuelles à fournir
    • Les garanties financières...
  • Le cahier des clauses techniques particulières énoncent les consignes concernant la description des prestations à réaliser.

 

5. La réponse à l’appel d’offre : comment la rédiger ?

La réponse à l’appel d’offre comprend la rédaction d’un mémoire technique où vous décrivez dans le détail :


  • Les moyens matériels et humains affectés aux travaux.
  • Votre expérience professionnelle et celle de votre équipe.
  • La mise en oeuvre de vos travaux.
  • La qualité des matériaux employés : descriptif et performance.
  • Votre planning prévisionnel.
  • La sécurité sur le chantier.
  • Autres points spécifiques demandés.

 

L’envoi du dossier répond à des contraintes horaires. Respectez-les sous peine de voir votre dossier refusé.Si vous envoyez votre dossier par la poste, envoyez-le au moins 6 jours avant la fin de la consultation en recommandé avec accusé de réception.


Vous avez désormais une idée de la façon dont il est possible de répondre aux appels d’offre ! Comme rien ne vaut l’expérience, lancez-vous !

Vous souhaitez en savoir plus sur les méthodes pour optimiser votre productivité, protéger la santé de vos ouvriers et développer votre entreprise ? Téléchargez gratuitement notre guide "Patron dans le bâtiment : comment développer son entreprise à La Réunion".

Nouveau call-to-action

Thèmes : Conseils de pro

Commentaires